Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Delivrons Promethee

Publié le 7 Octobre 2012

« Ne vois-tu pas cette irrémédiable inefficacité de songe dont la race humaine est ligotée » (Eschyle)

La terre était productive, elle devient sèche, inculte sous ta main. O humain ! Pourquoi tant d’indifférence ? Tu puises ton énergie dans le regard envieux des autres et l’emploies à te déshumaniser. Le coq-à-l’âne (sans transition !!! comme dirait PPDA) de l’actualité te façonne des émotions, rideaux d’indignation et de larmes qui te voilent l’agonie de l’humanité et la véritable perception de ton énergie. La violence et le sexe t’attirent, on t’en gave à l’envi jusqu’à la spoliation, au sida et bien d’autres méfaits dont tu n’as même pas conscience…

O Humain, dessille tes yeux et contemple ton œuvre. Tu mutiles la nature et la regarde périr dans l’indolence. La forêt brûle, les guerres éclatent, les assassinats perdurent… la fascination de l’horreur et du feu éteint ta conscience aussi vite que se refroidissent les cendres des bois, de sa faune incinérée et des humains qui n’ont plus rien, que des ossements sur lesquels plus personne ne vient se recueillir… Tu n’es plus qu’artifice, façonné par une peur silencieuse qui t’empêche d’avancer… Tu es devenu sourd aux vrais cris d’amour… De ton piédestal illusoire ne peut jaillir que mépris pour ceux que tu appelles victimes et qui n’ont pas réussi comme toi, à jouer les héros entre le construire et le détruire. Tu t’étonnes de l’admiration de tes enfants pour les robots que tu leur fabriques. Tu es « cool » devant ta descendance en te croyant quitte d’un minimum d’amour devant une effigie (à l’époque du franc) de Montesquieu. Tu demandes aux enseignants de suppléer ta carence et devant un tel débordement, tes enfants font grève… Le nombre d’enseignants (qui augmente avec notre cher Président Hollande) n’a rien à voir avec cette carence, je tiens à le souligner… Tes enfants ne s’interrogent-ils pas sur le monde exsangue que tu leur lègues ? Les joies simples dans un environnement viable deviennent-ils pour toi l’apanage des – des baba-cool attardés ? Par contre les bénéfices substantiels réalisés grâce à des spéculateurs sans scrupules (grâce aux hedge funds, produits dérivés, etc…) qui détruisent la nature et toute forme de vie sur terre qui n’agréent pas leur machiavélisme et leurs désirs de réduire au maximum la population sur la terre ne te posent aucun problème.

Le droit à la nature et celui de respirer deviendrait-il un luxe permis à leurs seuls destructeurs ? L’oxygène sera-t-il bientôt coté en bourse comme notre base alimentaire, le blé ?

« Incipit aquarius »… La source tarit par abus de consommation mais la consommation augmente par ignorance de la source. Nous sommes sous la dépendance absolue du monde végétal. Quiconque détruit une surface végétale, lèse l’humanité en n’usant que de son droit. Réveille-toi petit homme, la terre meurt lentement et comme le sida ou autre maladies, s’est pas forcément visible, mais irrémédiable si tu ne prends pas immédiatement des mesures essentielles. Pour cela, tu devras être capable d’écouter ce qu’il y a d’humain en toi. Tu as toujours pris la fuite devant la vérité. Aurais-tu peur qu’elle ne déclenche un réflexe d’amour ? Tu ressembles à tout un chacun face à un cancer – à une humble victime. N’attend pas cette extrémité pour faire don de toi à l’avenir de cendre que tu laisseras aux générations futures. Place ton énergie à mettre au point et à utiliser celle qui permettra à tes enfants de respirer dans un univers viable. Il est encore temps.

Il serait grand temps d’estimer notre capital naturel à sa vraie valeur, de le faire entrer dans le PIB ou le PNB. Nous adultes d’aujourd’hui et retraités de demain, devons prendre nos responsabilités, afin de léguer à nos enfants un environnement viable (sans OGM) et leur enseigner à respecter un domaine qu’ils apprécient la plupart du temps plus que nous-même. Redonnons une vraie valeur aux activités agro-rurales indispensables à la vie et permettons ainsi de diminuer la pléthore de demandeurs d’emploi issus de l’exode de nos campagnes.

Oui à un avenir où notre économie devra changer radicalement et se tourner impérativement vers des énergies renouvelables, au stade individuel par exemple, comme la biomasse, le soleil et le vent… Et nous n’en sommes qu’à la préhistoire… Quant aux centrales nucléaires, il est impossible dans l’immédiat de changer brutalement cette énergie qui nous produit l’électricité au quotidien. Le pétrole s’épuise et perturbe complètement notre environnement, il serait bon d’y penser rapidement. C’est URGENT.

Commenter cet article